LMNP – Investir dans le neuf pour bénéficier du régime de la location meublée non professionnelle

Méthode de défiscalisation tous bénéfices, la LMNP – location meublée non professionnelle – permet non seulement d’investir dans un bien immobilier neuf en vue de préparer sa retraite, mais aussi de profiter d’une réduction d’impôt sur vos revenus fonciers. Pour vous offrir les meilleurs avantages fiscaux que peut vous apporter votre logement loué, suivez le guide !

Pouvez-vous bénéficier des avantages fiscaux de la LMNP ?

Pour réduire le montant de vos impôts grâce à la location meublée non professionnelle, vous devez remplir l’une des conditions suivantes :

 

  • Ne pas être inscrit au RCS au titre de la location en meublé professionnel.
  • Ne pas réaliser plus de 23 000 € de chiffre d’affaires annuel au titre des loyers perçus sur le logement neuf.
  • Ne pas réaliser des recettes locatives d’un montant annuel total égal ou supérieur à vos revenus annuels globaux.

La réduction d’impôt en LMNP s’applique à tous les logements : vous pouvez au choix investir dans du neuf ou de l’ancien, à la seule condition que l’agglomération dans laquelle se trouve le bien immobilier n’interdit pas la location meublée.

A noter : si vous investissez dans une résidence de services, vous bénéficiez du statut avantageux LMNP Bouvard Censi.

 

Réduction d’impôt en LMNP : déduction des charges et récupération de la TVA

 

Investir dans un bien immobilier neuf pour faire du locatif meublé vous ouvre le droit à plusieurs avantages fiscaux :

 

  1. Déduction des charges : vous déduisez de vos revenus locatifs l’ensemble des charges liées à votre bien immobilier. Intérêts d’emprunt, taxe foncière, travaux de rénovation, frais de gestion… vous parvenez rapidement à un déficit foncier : vos revenus locatifs ne sont alors pas imposables !

 

A noter : pour défiscaliser par la déduction des charges, vous devez opter pour le régime réel de déclaration.

 

  1. LMNP Censi-Bouvard : vous investissez dans un bien neuf au sein d’une résidence de services ? Vous bénéficiez – en plus de la possibilité de déduire vos charges – de la récupération de la TVA ainsi que d’une réduction d’impôt de 11% sur le prix d’achat du logement.

 

Déclaration des revenus LMNP : régime micro ou régime réel

Vos revenus locatifs LMNP entrent dans la catégorie des BIC – bénéfices industriels et commerciaux. Vous devez les déclarer à l’administration fiscale. Vous pouvez opter au choix pour l’un des 2 régimes d’imposition suivants :

 

  • Le micro-BIC : vous bénéficiez d’un abattement forfaitaire de 50% sur vos recettes locatives. Si l’abattement est inférieur aux charges déductibles, vous avez tout intérêt à opter pour le régime réel.

 

  • Le régime réel : il permet de déduire vos charges. Attention, il est obligatoire lorsque le montant total de vos revenus fonciers annuels dépasse 33 100 €. Pour déclarer vos recettes locatives et bénéficier de la réduction d’impôt LMNP, vous devez vous reporter au formulaire 2033.

 

Bon à savoir : pour des avantages fiscaux décuplés, vous pouvez cumuler le statut LMP de loueur meublé non professionnel avec les bénéfices de la loi Pinel